Qu’est-ce qu’on mange

Allez debout tout le monde, c’est le matin après avoir dormi à l’ancre dans une baie bien à l’abri. Un beau matin ensoleillé, petit brouillard, un peu frisquet, café noir en main sur le pont à regarder nos p’tits amis les canards qui viennent nous dire bonjour sur les eaux calmes du matin, les chants des oiseaux, les poissons sautant qui s’alimente de moustiques flottants sur l’eau, les beaux matins comme nous les aimons.

Mais qu’est-ce qu’on mange? Petit déjeuner, déjeuner, diner, souper la même question revient, après quelques jours elle nous hante. À chaque fois que notre ventre grogne, la question revient, qu’est-ce qu’on mange. Manque d’inspiration, pas assez de variétés, plus d’idées, lorsque nous sommes au large les choix peuvent être limités. Il n’y a pas de commerce, de boulangerie, d’épicerie, donc il faut faire avec ce qu’on a à bord.

Mais quoi faire pour faire différent? Bouffe rapide, repas plus fin ou gastronomique. Il faut prévoir notre bouffe avant l’embarquement et selon le séjour prévu au large sans revenir près de la côte pour nous permettre de refaire le plein de provisions.

Essayons de voir ce qu’on peut amener comme bouffe. Nourriture en boite, pratique pour la conservation mais peut être monotone. Des légumes et fruits frais, très bien mais il faut considérer la durée du séjour au large pour la conservation. Pains et céréales, très bon choix, facile à conserver. Viandes et substituts, si nous sommes équiper d’un frigo et poêle ou BBQ, très bien. Produits laitiers (fromages, lait, crème) avec un frigo pas de problème, avec de la glace ou glacière, pour quelques jours ça peut aller.

Donc, où en sommes-nous? Avec les éléments mentionnés, qui sont en fait ce qu’on retrouve un peu à la maison, on peut se faire bien des choses, dépendant de l’équipement à bord pour le mode de préparation et surtout la conservation. On pourrait dire petit bateau, petite préparation et à l’inverse grand bateau, grande préparation.

Il faut regarder maintenant le côté pratique. Sur un bateau, en général il nous faut des repas vite faits biens faits et quand même goûteux et soutenants. Rare sont les fois que nous préparons un canard à l’orange bien mariné pendant des heures. Est-ce que nous préparons notre bouffe sur le bateau ou si nous préparons à l’avance quelques petits plats avant l’embarquement? Des plats préparés à l’avance et congelés peut être un bon truc.

Voici quelques idées, sûrement vous avez les vôtres:
Au petit déjeuner:
– Œufs diverses façons, jambon, rôties
– Croissants, céréales
– Café et jus d’orange

Déjeuner/diner:
– Salade de thon ou de crevettes, légumes et trempettes, toujours bien surtout durant les journées chaude et humide.
– Salade de mangue, rafraichissant
– Sandwich avec du bon pain savoureux (aux olives, orange, basilic, pita, etc.), fromage, raisins à côté, fait changement du pain conventionnel
– Pâtes fraîches, sauce tomate & basilic, léger pour le midi
– Salade pomme de terre et poulet, préparée à l’avance, facile à servir
– Crevette à la noix de coco, 10 minutes et c’est servi, digne d’une gastronomie

Diner/Souper:
– Pâtés et fromage, quel délice, on s’en tanne jamais
– Poulet ou poisson grillé sur le BBQ, ha le BBQ, trop excellent!
– Saumon et légumes en papillote, le tout sur le BBQ
– Steak et légumes verts, pour les amateurs de viandes
– Nouilles ou pâtes diverses, on se trompe jamais
– Côtelettes de porc, à la poêle ou sur le BBQ
– Brochette accompagné de légumes en gros morceaux et riz sauvage, pour du croquant savoureux

Un repas à bord de son bateau est pratiquement toujours un festin. Entouré de joyeux copains sur un air des îles accompagné d’un vin de la région est un moment où l’on prendre le temps de déguster le plaisir de la vie.

Faites-nous part de vos idées bouffe, nous pourrons les faire partager à tous!

Bonne bouffe!

Webmaster